Yogis en Terre Sainte


Share on FacebookTweet about this on Twitter

Beit Shemesh, Israël.

Dans la petite ville de Beit Shemesh, située à trente kilomètres de Jérusalem, vivent Rachel et Abraham Kolberg. Ce couple atypique de juifs ultra-orthodoxes pratique et enseigne le yoga depuis plus de quinze ans. Une discipline considérée comme sacrilège et largement rejetée par la communauté religieuse à laquelle ils appartiennent. Pourtant ils accueillent aujourd’hui plus de cent élèves.

Chez les Kolberg, la porte est toujours ouverte. Un tourne-disque crache l’opéra de Casse-Noisettes à plein volume. C’est un va-et-vient incessant dans cet appartement au troisième étage d’une rue tranquille du quartier de Beit Shemesh. Des hommes en noir, des haredim –juifs ultra-orthodoxes- pour la plupart, saluent la maîtresse de maison et montent à l’étage. Les jouets des enfants côtoient les livres d’étude de la Torah sur l’étagère. L’appartement est baigné de soleil. En ce matin de Shabbat, Rachel, sa dernière-née dans les bras, s’active déjà pour préparer le dîner du soir. Lorsque le cours d’Iyengar Yoga dispensé par son mari Abraham commence, elle éteint la musique.

Un retardataire arrive. Il porte sa kippa sur la tête, une longue barbe et des papillotes bien bouclées. Il embrasse le bébé, salue Rachel et grimpe quatre à quatre les marches pour son cours (…)

En savoir plus >