Dhobi Ghat, le quai des laveurs


Share on FacebookTweet about this on Twitter

Bombay, Inde.

Véritable machine à ciel ouvert, la plus grande laverie humaine non mécanisée au monde se trouve dans le quartier de Dhobi Ghat, au sud de Bombay. Construite à la fin du XIXe siècle pour le compte du gouvernement britannique, aujourd’hui encore les laveurs nettoient, lavent et repassent chaque jour à la main des centaines de milliers de vêtements qu’ils livrent dans des chariots tirés à la force des bras.

Dans cette immense laverie, les parfums de lessive et d’eau croupie se mélangent. Les coups de klaxons incessants se mêlent aux claquements des vêtements, aux clapotis des pieds des hommes dans l’eau savonneuse et trouble. En longeant la gare de Mahalaxmi station, au sud de la mégalopole indienne, l’on peut observer ce quartier multicolore depuis le pont qui surplombe les quais.

Dhobi Ghat, « le quai des laveurs » est une fourmilière humaine dont le cœur pulse au rythme des battements de linge. Environ 5000 hommes se partagent plus de sept cents lavoirs, chacun pourvu d’une pierre sur laquelle ils viennent battre le linge (…)

En savoir plus >